Fabeltjes​.​.​.

by Froesheleirs

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €9 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    --------------------------------------------------------------------------------

    Magnifique digipack 3 volets avec livret 4 pages pour que tes yeux ne soient pas jaloux de tes oreilles.

    Photographies et artwork : Romain Garcin

    --------------------------------------------------------------------------------

    Includes unlimited streaming of Fabeltjes... via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
02:49
2.
03:33
3.
03:32
4.
5.
6.
03:43
7.
8.
9.

credits

released December 3, 2014

--------------------------------------------------------------------------------
Enregistré à la maison par Froesheleirs
Produit par SiKa sauf les titres 3 et 5 produit par Dul et le titre 4 produit par Dul, Noza et Témé Tan.
Arrangements et vocals edits sur les titres 1-2-3-4-5-6-9 par Noza & SiKa et sur les titres 7-8 par SiKa.
Mixé par Leandro Garcia
Masterisé par Blanka au Studio Kasablanka
Photographies et Artwork : Romain Garcin
--------------------------------------------------------------------------------
Facebook page : facebook.com/frshlrs
Tumblr : frshlrs.tumblr.com
Twitter : twitter.com/frshlrs
CONTACT & BOOKING : frshlrs@gmail.com
--------------------------------------------------------------------------------

tags

license

all rights reserved

about

frshlrs@gmail.com Brussels, Belgium

contact / help

Contact frshlrs@gmail.com

Streaming and
Download help

Track Name: Nulschool
Frades :

Mais où est donc Ornicar ?
Fais chier car mes amis l'savent et j'serais trop cave pour situer le Darfour.
Douze ans d'âge. Nulschool. La corde raide, moi, j'y pends comme un faisandage.
J'suis ce petit gosse à lunettes que les autres impressionnent.
Un plumier vide. Bic quatre couleurs, une seule fonctionne.
Souffre douleur, cette école me bayonne.
La risée des élèves ? Même pas, j'suis connu de personne.
Un fantôme errant toujours seul dans les rangs.
On m'appelle machin brol. Enfin, on m'appelle pas vraiment.
Et mes parents ne sont pas contents. Je n'brille de nulle part.
Tous le savent et m'saoulent grave. Moi, j'pleure tout le temps.
"Ouais c'est ma Nuschool prise d'otage ! J'la hais, fallait pas faire d'moi ce petit gars qui subit votre rage".
J'termine mon discours et vide mon sac.
Et merde, on est lundi. Mon réveil sonne. J'déteste n'être personne.

Refrain :
Djigidi check Yo, j'ai que des échecs Yo !
Pourquoi vous en prendre à moi tout le temps ?
Djigidi check Yo, j'ai que des échecs Yo !
Les profs me tapent sur l'système, j'veux ma part du Bifteck.
Djigidi check Yo, j'ai que des échecs Yo !
Et j'estime que les adolescents sont méchants.
Djigidi check Yo, j'ai que des échecs Yo !
Laissez nous rêver.

SiKa :

J'passe à la conciergerie tout les matins à 7 heures moins l'quart.
V'là la tronche du gars qu'tu risques un jour de retrouver dans l'noir.
Physique de chiasse, pas d'quoi m'matter dans la glace. A moins de revêtir ma tenue de chasse.
J'dois jamais étudier. J'ecoute, je retiens. Mais faut jamais l'divulguer, y'a qu'ma mère qui voit mes points.
J'cours vote, oh très très vite. Pourtant, au cours de gym, j'crois jamais avoir fait autre chose que gardien.
Et quand certains m'adressent la parole, y'a toujours deux pote hilares un peu plus loin avec leurs iphones qui ont l'air de trouver ça drôle !
Mais 13 heures sonne et ils s'ruent sur les frites. Tout s'oublie vite. Dans le couloir, des garçons sur des filles..un lieu qu'j'évite. Car j'suis convoqué au PMS depuis l'début de l'année. Deux élèves ont balancé que je m'touchais l'sexe devant madame Verbeek.
OKay okya, c'est pas faut. Mais le geste s'explique quand t'as du poil à gratter dans le fond du slip !

Refrain

Seriak :

Retrouve moi au fond de la classe près du radiateur.
Bonnet d'âne sur la tête vissé. Ouais, j'fais pitié.
La gueule du coupable sous mes airs de chapardeurs.
J'vendrais bien mon âme au diable pour la célébrité.
Collections d'fautes de grammaire et de conjugaison.
Tu m'étonnes ! En cours, moi, j'préfère me ronger les ongles.
Une époque où mon talent pourrait tromper les autres.
Belgique ou Monténégro. Allez-y, changer les rôles !
J'suis tout tout bête, regard vide et bouche ouverte.
Et pour vous plaire, j'vous montrerai mes coucougnettes.
Aucune règle je ne respecte à part le copier-coller.
C'est trop déconné, j'suis la honte du siècle.
Sous-doué du rap, tel est mon statut.
J'cache de grosse lacune sous ma face de moustachu.
Vous vouliez une star ? J'suis paumé sur la lune.
Texte de merde, flow de même.
Bon, j'm'en vais poser la plume.

Refrain
Track Name: Oldschnock feat. Deejay Odilon
SiKa :

J'tiens sa vieille main ridée en traversant la forêt de Soignes pour la énième fois de l'année.
Sait-elle seulement que j'déteste ça ?
Parait qu'c'est déstressant. Moi ça fait 30 ans que j'essaie.
Quand comprendra-t-elle que j'veux partir avec mes ulcères.
On a quatre enfants : Anouchka, Anakin, Shanning et Rihanna.
J'vous donne les prénoms puis une seconde pour me rire au nez.
C'est elle qui a décidé. Comme le jour où l'on a quitté la maison pour la résidence "Les cyprès".
Lessivé, trop longtemps j'ai évité de faire ce choix. J'crois que ça y est. Je vais la quitter.
La laisser plantée dans ce bois.
J'veux pas qu'on nous enterre l'un à côté de l'autre. Y'a dix ans mais c'est comme hier, elle froeshelait avec Claude.
Stop ! Niet ! Trop is te veel !
Pas envie de crever avant d'avoir fait ce dont j'ai toujours rêvé.
Donc, ôte ta main de la mienne, mets "on" sur ton sonotone : "Papy t'annonce qu'il s'en va sale conte !"

Refrain :
Hanhan (x4)

Frades :

Et merde pote! Saperlipopette, Yo !
Dire que j'garais ma cadillac là y'a plus de quarante ans.
J'roule en "Kia" maintenant. Ca manque à qui ça maintenant ?
"Sales jeunes" ! J'supplie un kiss à mes p'tits enfants.
Appareil auditif vissé sur les tympans. Moi j'veux m'barrer en équipe tant qu'il en est encore temps.
Pas crevé sans mes tifs avec des vieux proches du retournement.
Et ouais, c'est mon éthique : partir avec un coup de vent.
Sappé dans les sixties, on connaissait les hit fils.
Aujourd'hui, Brit' Spears alimente vos nuits tristes.
Vos vies en streaming sont risibles…vitrine livide de vos esprits rigides.

Refrain :
Hanhan (x4)

Seriak :

Faudrait que je change de lange, c'est tout chaud sous mes fesses.
Et oui, ça me dérange d'être autant humide qu'une bouteille pleine.
Ca m'arrive assez fréquemment. Je crains le pire : l'arrivée des allemands en Normandie.
Comment dire? J'ai des souvenirs mais ma mémoire flanche.
J'm'invente des stories, c'est un d'mes talents.
Combien d'mes enfants viendront me rendre visite? En ai-je seulement eu?
Ah oui, lors de mon séjour en Egypte !
L'infirmière s'rapplique avec son plateau médoc'.
J'lutte contre alzheimer. Mmh, parlons de l'époque !
Ma femme près de moi ? Non, j'en doute.
J'suis seul avec ma rocking chair et mes jambes lourdes.
Bouffe prémachée, j'rêve d'un bicky kefta, triple sauce, supplément cholestérol : frites, chedar.
Est-ce une fin de vie peinard pour un vieux schnock ?
Nique la maison de repos et vive leurs drogues !